Il existe plusieurs critères de choix spécifiques à prendre en compte pour bien choisir votre clavier gaming :

  • Le type de clavier : mécanique ou à membrane ?
  • Le format
  • Les touches programmables
  • Le système d’anti-ghosting
  • Filaire ou sans fil ?
  • Le rétroéclairage
  • La qualité du logiciel
  • Les fonctionnalités supplémentaires
  • Le look

Le type de clavier : mécanique ou à membrane ?

Dans le milieu du gaming 2 types de claviers sont généralement utilisés, avec comme différence majeure les touches qui peuvent être mécaniques ou à membrane. Les claviers mécaniques sont les plus prisés par les pros de l’eSport, car ils garantissent une réactivité et une précision hors norme. Munis de plusieurs switchs dont chacun a une fonction bien déterminée, ils répondent aux commandes en un temps record.

Les claviers à membrane sont plus abordables, plus silencieux et offrent une plus grande souplesse avec des touches en caoutchouc. Toutefois, leur réactivité est beaucoup moins rapide que celle des claviers mécaniques. Les claviers à membrane conviennent particulièrement aux gamers débutants.

Votre choix sera donc orienté par votre niveau d’expertise, le type de jeu pratiqué, mais aussi par votre budget.

Le format : Complet ou TKL ?

Selon votre position de jeu et les touches que vous sollicitez le plus, vous pouvez choisir un clavier complet ou un complat, encore appelé TKL (Ten Keys Less). Le premier, plus répandu et plus imposant avec un pavé numérique complet, s’utilise surtout en mode sédentaire. C’est le type de clavier sur lequel on trouve des touches additionnelles pour créer plus de raccourcis.

Le clavier TKL est de taille plus réduite, ne disposant pas de pavé numérique, ce qui le rend plus transportable, notamment lors des compétitions. Sa conception incomplète ne pose généralement pas de problème pour le jeu, mais peut être handicapante si on l’utilise comme clavier classique.

Il existe également des modèles hybrides conçus avec des pavés numériques détachables, ce qui permet de les adapter à différents usages.

Les touches programmables

Généralement positionnées sur la partie gauche du clavier, les touches programmables ou additionnelles permettent d’attribuer des fonctions supplémentaires ou des macros (enchainements de plusieurs touches), en passant par un logiciel de configuration spécial.

Leur nombre est très variable, allant de 5 à 6 pour la plupart des claviers gaming cependant, pour les modèles dédiés au MMORPG, il est possible d’avoir jusqu’à 18 touches supplémentaires, permettant au joueur de prendre la liberté de se passer de la souris.

Selon vos habitudes et le type de jeu que vous pratiquez, vous orienterez votre choix vers un clavier offrant un nombre de touches programmables convenable.

Le système d’anti-ghosting et le Key Roll Over

La combinaison simultanée de plusieurs touches est très utile lorsque l’on pratique du gaming. Le phénomène du ghosting bloque l’enregistrement des différentes touches actionnées en même temps, ce qui peut être un réel handicape en matière de réactivité et de précision. Pour éviter un tel blocage, il est préférable de choisir un clavier disposant d’un système anti-ghosting.

Le KRO (Key Roll Over) concerne plus le nombre de touches qu’il est possible d’actionner en même temps. Plus ce nombre est grand, mieux c’est. Ainsi, il est recommandé d’opter pour les claviers capables de mémoriser jusqu’à une quinzaine de touches simultanément, plutôt que ceux qui sont plus limités.

Filaire ou sans fil ?

Loin des résistances affichées par beaucoup de joueurs à l’égard des périphériques sans fil, longtemps jugés à tort ou à raison comme moins fiables que les filaires, on assiste à une véritable prolifération de casques, souris et claviers gaming sans fil. En effet, grâce à des technologies ultra sophistiquées comme la Lightspeed de Logitech, les constructeurs ont mis au point des claviers sans  fil très performants, alliant praticité de transport, facilité d’installation et ergonomie.

Toutefois, bien que moins encombrant, le clavier gaming sans fil reste assez limité, comparé au clavier filaire, notamment en matière d’accessoires et de rétroéclairage couleurs, en raison de la limitation de son autonomie.

Le rétroéclairage

Très en vogue dans le milieu du jeu vidéo, touchant tous les périphériques utilisés par les joueurs, le rétroéclairage des claviers gaming s’est sensiblement modernisé avec de jolis éclairages lumineux, plus conviviaux et entièrement personnalisables via les logiciels de configuration.

Bien que relevant plus de l’esthétique, le rétroéclairage du clavier gaming participe également aux performances du joueur, avec la possibilité d’éclairer seulement les touches utilisées, ou de varier la couleur de l’éclairage en fonction des évènements.

Si le rétroéclairage est un critère essentiel pour vous, vérifiez surtout les possibilités de personnalisation qui s’offrent à vous.

La qualité du logiciel

Comme expliqué plus haut, beaucoup de paramétrages du clavier gaming, notamment la configuration des touches personnalisables et la personnalisation du rétroéclairage, passent par un logiciel de configuration associé. Il est donc important que celui-ci soit facile à utiliser, mais aussi assez complet.

Informez-vous d’avance sur les logiciels accompagnant les claviers gaming qui vous intéressent afin d’avoir une idée sur les possibilités qu’ils offrent et sur leur convivialité.

Les fonctionnalités supplémentaires

Les constructeurs ne cessent d’étoffer leurs claviers gaming avec des fonctionnalités supplémentaires plus ou moins utiles. On trouve ainsi des modèles avec des touches multimédias, un écran LCD, une connectique supplémentaire (USB, entrées/sorties audio), etc. Choisissez les options qui pourraient améliorer vos performances, tout en tenant compte de votre budget car, il est clair que plus les fonctionnalités sont nombreuses, plus le prix du clavier sera élevé.

Le look

Comme pour pratiquement tous les outils à la disposition du gamer, l’apparence des claviers gaming est de plus en plus soignée, avec des designs allant des plus simples aux plus extravagants. À ce niveau, il n’y a pas de règle : chaque joueur choisit selon ses goûts. Toutefois, il faut absolument éviter de mettre en avant le design au détriment des performances du clavier gaming.

Lire la suite du guide d’achat : Les différents types de claviers gaming

Retourner à la page principale du guide : Les meilleurs claviers gaming en 2019